Coelivox, la voix du ciel

Ce pourrait être le nom d’un oiseau, mais c’est aussi celui d’une marque de récepteurs de TSF.

Voici le lien du  site où l’on peut voir l’appareil de marque COELIVOX que je suis en train de réparer.

On ne trouve plus guère de schéma pour cet appareil, cela nécessite donc un travail plus important pour se retrouver dans les circuits.

Oriental_Skylark_(Alauda_gulgula)_in_AP_W_IMG_4084face

Publicités

Le bonheur du jour

Ce n’est pas le premier, comme dans la chanson de Françoise Hardy, c’est mon Andante Telefunken restauré et étincelant!

Sa vieille caisse en bois a été revernis et son électronique réparé.

La réception en FM se fait sur antenne intérieure, bien qu’il soit encore dans un sous-sol, (c’est là que j’ai mon atelier) celle-ci est très correcte. En revanche pour la réception en AM il faut brancher une antenne, mais cette dernière capte trop de parasites, je vais donc me fabriquer un cadre antenne qui permettra de les éliminer.

Andante par Telefunken

Ce n’est pas le titre d’un air de musique, mais le nom d’un récepteur de radio.

J’ai acheté ce modèle pour 20 euros, d’occasion bien sûr puisqu’il date de 1953! Pour les premiers, il se peut que le mien soit plus « récent »

Le vendeur m’a dit qu’il préférait la FM, ce qui est très amusant puisque ce récepteur reçoit la FM, mais comme sur le clavier il est indiqué UKW et non pas FM…

J’ai donc entrepris de le remettre en état, à ma grande surprise les condensateurs de filtrage avaient été remplacés et ne fuyaient pas.

En revanche certains  autres étaient de véritables passoires à courant continu, ce qui pour un condensateur signifie la mise à la retraite immédiate.

J’ai eu quelques soucis avec « l’oeil magique », il s’obstinait à rester terne malgré la tension de 200v sur sa plaque, j’en ai acheté un autre, hélas c’était aussi un « mauvais oeil ».

Après avoir changé le tube final EL41 qui était défectueux, la HT est redevenue normale, 235v, mais l’oeil EM11 m’apparaissait encore bien pâle

La FM fonctionne très bien, malgré une antenne improvisée à l’aide des cordons d’un multimètre.

UKW et FM

UKW pour Ultra Kurtz Welle en allemand et FM pour Frenquency Modulation en anglais (ou Onde Ultra Courte  et MF modulation de fréquence en français ). Ces deux termes sont équivalents mais ils ont la particularité de désigner la même chose par deux aspects différents de cette même chose.

Animated diagram representing the difference b...

Animated diagram representing the difference between radio waves modulated by amplitude and by frequency. (Photo credit: Wikipedia)

Voyons ce diagramme animé ci-contre:

La longueur d’onde correspond au produit de la vitesse de propagation de l’onde par la période (c * T) ce qui peut être représenté ici par la distance entre chaque sommet des sinusoïdes.

La modulation de fréquence (FM) montre clairement que la période n’est pas stable et qu’elle correspond aux variation du signal.

En conséquence, on voit que UKW se réfère à la longueur d’onde et que FM à la façon dont le signal est transmis. Mais les deux sont utilisés sur les récepteurs de radio, car la FM est transmise sur des ondes ultra courtes, de longueur comprise entre environ 3  et 3,40 m.

FM sur la plupart des récepteurs et UKW sur ceux d’origine allemande (Grundig, Telefunken, etc.)

Réparation d’anciens récepteurs de radio

Un poste de radio ancien est un très bel objet. Il est souvent utilisé comme décoration,en vitrine, ou dans un salon. Cependant la plupart de ces  postes ne fonctionnent pas! en effet les plus récents datent des années soixante, soit maintenant cinquante ans d’âge. On trouve parfois, en vente sur le net de ces appareils sous le qualificatif de « vintage » qui signifie  » millésimmé » en français. N’insistons pas sur l ‘inanité d’une telle appellation (non contrôlée), en effet si le poste a pris de la bouteille, contrairement aux vins, ce n’est pas un signe d’amélioration, mais bien aucontraire, toutes ces années passées n’ont fait que déteriorer son état.

Entre deux ondes

Onde était le mot qui désignait l’eau en fançais classique. Encore utilisé en poésie dans ce sens, il est aujourd’hui encore connu pour les ondes électromagnétiques celles qui transportent partiquement toutes nos communications. Mais qui parle encore de grandes ondes, de peties ondes et d’ondes courtes? Seuls ceux qui ont connu la grande époque de la radio du temps de la modulation d’amplitude triomphante. Aujourd’hui la FM (modulation de fréquence) module toujours nos ondes radio, mais celles-ci ont disparues du vocabulaire, on leur préfére le terme de « fréquence », qui n’est autre que le rapport entre la vitesse de propagation de l’onde et la longueur d’une onde. c’est sans doute plus précis, mais moins poétique.